Aller en Chine

Témoignages

Ecole de printemps NPU à Xi'an

En 2015, Northwestern Polytechnical University (NPU) à Xi’an a mis en place un programme court de deux semaines spécifiquement destiné aux étudiants de l’INSA. L’Ecole de printemps du NPU propose une découverte culturelle (conférences, visites…) et des projets scientifiques menés en groupes avec des étudiants chinois, notamment dans le domaine de l’industrie aérospatiale, pour laquelle Xi’an se classe au 2e rang national après Pékin. 40 étudiants du Groupe INSA participent chaque année à ce programme.

 

Spring School INSA à NPU 2016

Retour d’expérience Université de Tsinghua, Pékin, septembre 2015 à juin 2016

Grâce aux accords signés entre l’INSA et l’université de Tsinghua, j’ai pu effectuer un échange académique d’une durée d’un an dans ce prestigieux établissement basé dans la capitale chinoise. Ce fut bien évidemment une expérience enrichissante sur le plan académique du fait de la qualité d’éducation, mais ce fut surtout instructif d’un point de vue linguistique : être totalement immergée dans ce pays m’a permis de perfectionner mon niveau en chinois tant à l’oral qu’à l’écrit. D’autre part, les étudiants (en particulier, les « buddies ») et professeurs de cette université se montraient accueillants et jouaient un rôle important dans l’intégration des étudiants étrangers. Plusieurs associations sont accessibles pour les étudiants ne parlant pas le mandarin couramment, mais la majorité reste quand même plus accessible aux étudiants sachant le parler et/ou l’écrire. On peut toutefois bien s’amuser et se détendre dans les associations sportives qui organisent régulièrement des tournois inter-départements.

Autre que l’interaction avec les étudiants locaux, cette expérience m’a également permis d’échanger avec les étudiants venus des quatre coins du monde et de voir les différences de cultures existants. Par exemple, l’association ASIC de l’université de Tsinghua organise le « World Village » et à cette occasion, les étudiants de chaque pays tiennent un stand pour présenter la culture locale ainsi que les plats spéciaux.

Par ailleurs, une chose qui m’a énormément marqué était la qualité des cantines de l’université. Tout d’abord, il y en a plus d’une quinzaine réparties sur tout le campus. Il y en a pour tous les goûts : des raviolis pékinois aux hamburgers américains, en passant par les bibimpaps coréens, de quoi éveiller vos pailles gustatives ! Pour information, après avoir passé un an, je n’ai toujours pas eu la chance de tout goûter.

L’université offre en outre un environnement très plaisant puisque le campus a été nommé l’un des plus beaux au monde. En effet, le campus en lui-même est un point touristique et beaucoup de touristes y vont visiter durant les week-ends. Pour ma part, j’appréciais énormément les cafés sur le campus où je pouvais me détendre pendant une après-midi avec des amis.

Camille LAM (4TC, 2015-2016)

Retour d’expérience Université de JiaoTong, Shanghai, février 2017 à avril 2017

L’expérience à l’université de Jiaotong à Shanghai s’est déroulée dans le cadre de la filière Chine au sein du département TC. C’est une bonne occasion pour découvrir la culture chinoise pour ceux qui ne seraient pas familier avec celle-ci. En effet, durant ce programme, l’université propose aux étudiants des cours de chinois en parallèle aux cours techniques de TC.

En ce qui concerne le logement, nous avions été proposés des chambres hors du campus, à 15 min en vélo des salles de cours. Nous avions le choix entre des chambres à quatre, des chambres à deux ou encore des lofts. Ces derniers coutaient évidemment plus chers que les chambres à plusieurs, mais le confort est au rendez-vous.

En parallèle des cours, nous avions pu organiser plusieurs voyages : par exemple dans les villes avoisinantes de Shanghai, comme Suzhou et Hangzhou, ou encore des destinations plus exotiques telle que les montagnes de Huangshan. C’était des occasions pour découvrir la Chine sous tous ses aspects, ce pays entre la tradition et la modernité. C’était également une occasion pour découvrir un mode de vie très différent de celui que nous connaissons en France : ici, tout fonctionne via des applications comme Wechat (équivalent de WhatsApp mais avec des beaucoup plus d’extensions), Didi (équivalent de Uber), JD (équivalent d’Amazon), Eleme (équivalent d’Uber Eats) etc… Tandis que ces applications sont connues mais inutilisées par la plupart des personnes en France, elles sont omniprésentes dans la vie quotidienne des chinois. Tout se fait livrer jusqu’à notre porte, que ce soit des vêtements, des repas, ou encore des fruits ! De plus, quasiment toutes les transactions se font via WeChat pay ou Alipay, deux applications qui permettent de tout payer.

En conclusion, cette expérience en Chine est non seulement une opportunité pour découvrir de nouveaux endroits, mais c’est aussi une toute autre culture qu’on peut découvrir via les interactions humaines avec les locaux.

Camille LAM (5TC, 2016-2017)

 

Nanjing International Youth Exchange Program 2017

J’ai participé à la première édition du Nanjing International Youth Exchange Program (NIYEP) 2017. Ce séjour a donc eu lieu à Nanjing, chef-lieu de la province du Jiangsu en Chine, du 3 juillet au 16 juillet 2017. Ce programme est organisé par la ville de Nankin et des universités de là-bas.

Ces deux semaines ont vraiment été très intenses ! J’ai commencé à apprendre le chinois en 2009 mais je n’étais jamais allé en Chine. Lors de ce séjour j’ai vraiment pu apprécier la Chine, sa culture, sa nourriture, ses entreprises, ses entrepreneurs, son économie, son mode de vie, son Histoire et échanger avec des étudiants du monde entier. C’était une chance et une expérience assez unique sur tous les aspects, personnel, professionnel, culturel. Le vrai plus de ce genre de voyage est de pouvoir réellement connaître et parler avec des locaux.

Cet échange a donc renforcé mon envie de continuer à apprendre le chinois mais aussi de revenir pour continuer à découvrir cet immense pays !

Théodoric BOUCHEZ  (3SGM, 2016-2017)

 

Petit guide de séjour à Shanghai

Yassir Osman, étudiant marocain, a réalisé une année d’échange en 2015/2016 en Chine à Shanghai JiaoTong University. Cette année correspondait à sa 4eme année d’études en Génie Electrique. Il nous raconte ses expériences de séjour à Shanghai, ...

 

  • Logement : A Shanghai il existe différents moyens de se loger :
    • Sur le campus (où j’ai vécu les 4 derniers mois) : Pour les étudiants en échange académique, la plupart des universités mettent à disposition des chambres universitaires dans des résidences réservées aux étudiants étrangers. 
      • Avantages :
        • Il est facile de rencontrer des étudiants internationaux et de tisser des liens très rapidement.  Une très bonne ambiance estudiantine.
        • Le prix : entre 600€ et 1600€ /semestre, il dépend du type de la chambre (en collocation/seul, avec/sans salle de bain, du standing…) et de l’emplacement du campus (un campus loin de la ville sera beaucoup moins cher) mais reste moins cher qu’un logement hors campus.
        • Pour l’exemple de Shanghai JiaoTong Université il n’y a pas de caution à payer.
      • Inconvénients :
        • Les campus peuvent être en banlieue loin de la ville (le campus de Minhang de Shanghai JiaoTong University est à 1h30 du centre).
        • Dans certains campus, un couvre-feu est imposé (plus d’entrée ou de sortie de 23h à 6h).
    • Hors campus (où j’ai vécu les 6 premiers mois): Pour les stagiaires ou les étudiants souhaitant vivre en dehors du campus, la solution la plus populaire est la collocation même s’il est possible de vivre seul. Dans les 2 cas, la plupart passent par une agence de location. Le prix dépend de l’emplacement du logement et du type, il tourne autour de 450-500€/mois/personne en collocation en centre-ville. Vivre seul étant plus cher. Il existe un site : www.smartshanghai.com que tous les étrangers utilisent et où les agences et particuliers publient leurs annonces.
      • Avantages :
        • Une collocation avec des internationaux peut être très intéressante. En effet, parler en anglais au quotidien, découvrir d’autres cultures,… est très enrichissant.
        • Plus d’opportunités de parler avec des locaux : les petites situations au quotidien comme faire ses courses au marchand de légumes du quartier, parler au plombier, à la femme de ménage…
        • Plus d’espace pour accueillir des amis/famille en visite.
      • Inconvénients :
        • Certaines agences ne sont pas très professionnelle et il faut faire attention à ne pas se faire arnaquer : exemple : à Shanghai, il fait très chaud en été et très froid en hiver, il faut donc bien faire attention à ce que l’appartement soit bien isolé et que les clim/chauffage fonctionnent correctement.
        • Il faut fournir une caution au début, celle-ci peut être d’un mois et demi (plus de 600€) et pour la récupérer il faut que vous trouviez un nouveau locataire reprenant votre chambre. A vous de bien choisir un appartement « revendable ».

                     

  • Télécommunications : Il existe 2 grands opérateurs concurrents : China Unicom et China Mobile. N’achetez pas de cartes SIM à l’aéroport, vous n’aurez pas un grand choix et elles sont en général trop chères pour le service offert. Une fois en ville, il est préférable d’aller dans une grande agence pour que les employés soient en mesure de parler anglais. Ceci dit, la plupart des agences ne parle que très peu anglais. China Unicom peut être conseillable. Un forfait avec plus d’une heure de communication et plus d’1Go d’internet 3G devrait couter à peu près 15€/mois maximum. Un conseil : lors de l’attribution de votre numéro de téléphone sachez que les numéros comportant des 6 et 8 (chiffres porte-bonheurs) coutent plus cher que ceux comprenant des 4 (porte-malheurs en chine), non ce n’est pas une blague…

 

  • Vie quotidienne : Le rythme de vie à Shanghai n’est pas comparable à celui en France. Les habitants rentrent chez eux très tôt (le diner est à 18h) et le métro ferme à 22h30-23h (ouverture : 5-6h). Cependant, les taxis ne coute pas cher (une course normale : 4/5€). Il existe des épiceries ouvertes 24h/24 7jours/7 à tous les coins de rue et les restaurants classiques restent ouvertes tard. De plus, les restaurateurs « de rue » (barbecue, nouilles et riz aux légumes fris..) se positionnent stratégiquement devant bars et boites de nuit en plein milieu de la nuit.

A Shanghai on trouve toujours quelque chose à faire, et ce à n’importe quelle heure. Entre visites des lieux touristiques (Jardin Yu, la vue des gratte-ciels du Bund, les petites rues de Tianzifang, les galeries artistiques M50 et bien encore..), visites de musées, restaurant locaux ou internationaux originaux, sorties le soir (bars, boites de nuit, karaoké : activité nocturne préférée des chinois…), Shanghai doit être l’une des villes les plus divertissante au monde. Il est aussi possible de visiter en une journée les régions autour de Shanghai en métro ou en train.