Aller en Chine

Témoignages

 


Pierre: six mois d'échange à Shanghai, mes expériences...

Pierre, étudiant de 4ème année du département SGM à l’INSA Lyon, après une première expérience en Chine lors d’un stage ouvrier de 1 mois à Chengdu et 3 ans et demi de cours de chinois à l’INSA, il a décidé de conclure la coloration asiatique de son cursus par un échange universitaire d’un semestre à Shanghai Jiaotong University (SJTU). Au moment de retourner en France, il nous apporte un retour sur son expérience riche et très pratique, à d’autres d’effectuer un échange ou un stage à Shanghai dans les meilleures conditions.

I - Echange universitaire

Vie du campus
SJTU est une des universités les plus ouvertes sur l’étranger de Chine, il y a environ 1500 étudiants étrangers sur les 40 000 étudiants de l’université. Concernant la vie générale sur le campus, elle est assez riche. Chaque début de semestre, un grand forum des associations vous permettra de rejoindre tout type d’activités et ainsi rencontrer les étudiants chinois. Pour ma part, j’ai rejoint l’équipe de Football de l’université, ainsi qu’un club de handball hors de l’école.

Le campus de Minhang, il ressemble vraiment à un campus à l’américaine, avec ses grandes pelouses, parcs, point d’eau, ses allées ombragées, etc. C’est vraiment très agréable d’étudier dans ce cadre. Il y a une navette qui circule régulièrement dans le campus et qui relie les différentes facultés.

Le campus de Xuhui est beaucoup plus petit, mais situé en plein cœur de Shanghai, dans un quartier sympa, j’y ai rencontré beaucoup d’étudiants d’échanges, notamment en droit et commerce international. La navette qui relie les deux campus vous permet d’avoir cours de science à Minhang le matin et chinois à Xuhui l’après-midi, c’est bien pratique.

Cours
La répartition de cours est assez inégale entre les différentes spécialités : Si le génie mécanique et les formations IT (Informatique, Telecom, etc.) sont assez bien fournies en cours anglophones, ce n’est pas du tout le cas pour le génie Matériaux : Pour ce semestre 2, il n’y avait que 3 cours « annoncés » en anglais.

Ayant déjà fait 3,5 ans de chinois, j’ai un niveau légèrement supérieur au B1, ou HSK3 selon la désignation chinoise. Concernant les cours de chinois, ils sont en option et offert gratuitement par SJTU, si vous êtes débutants, vous aurez 4h de cours par semaine sur le campus de Minhang, afin d’apprendre rapidement quelques phrases de la vie courante. Si vous n’êtes pas débutant, vous pouvez suivre jusqu’à 8h de cours de chinois par semaine, sur le campus de Xuhui. Vous aurez le choix entre le cours d’expression oral (8h), compréhension orale (4h) et/ou compréhension écrite (4h). Je vous recommande le cours d’expression oral, car entièrement en chinois (donc compréhension orale en cadeau).

II - La Vie à Shanghai

Hébergement
Deux solutions s’offrent à vous lorsque vous arriverez à Shanghai : loger près du campus de Minhang où vous aurez vos cours, ou loger en centre-ville. Ayant logé en centre-ville, j’utilise le retour d’expérience de mes amis logeant sur Minhang pour décrire comment ça se passe là-bas.

Loger à Minhang : Loger à côté du campus présente évidemment l’avantage de la proximité avec le campus, des différentes facultés, et aussi de la bibliothèque où on passe un certain nombre d’heure à travailler/traduire ses cours pour les élèves les plus chanceux. Les logements sont moins chers que dans le reste de Shanghai (comptez 2000 RMB – 250€ par mois). On a aussi accès à toutes les infrastructures sportives de SJTU (piscine olympique, salle de musculation, stade de course à pied, etc.). Malgré le campus de Minhang est également magnifique, mais vous vous trouvez à 1h30 du centre-ville de Shanghai !

Loger en centre-ville : Logiquement l’inconvénient majeur de vivre en centre-ville c’est l’éloignement avec le campus, et effectivement, avoir 2h de métro par jour peut en dégouter certains. Il y a cependant une navette qui fait régulièrement le trajet entre les 2 campus en 30 minutes, le prix est le même que le métro, et payable directement avec votre carte étudiante.

Je recommande très fortement de vivre en centre-ville, beaucoup plus intéressant pour l’aspect culturel de l’échange. Vivre sur Xujiahui permet de réduire les temps de transport et les tarifs des logements en colocation internationale sont intéressant (environ 3000 RMB/mois, soit moins de 400€). J’ai trouvé mon logement à l’aide du site smartshanghai.com, j’ai commencé à chercher une semaine avant d’arriver.

Quelques informations pratiques : la caution pour l’hébergement est souvent égale à 1,5 mois de loyer (parfois 1 mois seulement). Les contrats ont une durée fixe, sinon le loyer de base est plus cher. Il faudra donc penser à trouver un remplaçant à la fin.

Argent et Achats
La monnaie utilisée en Chine est le RenMinBi (monnaie du peuple). Avant de partir, pensez à voir avec votre banque si elle ne propose pas une option de retrait internationale, ce qui peut vous évitez de payer 3% de commission à chaque retrait.

Les paiements en cash sont évidemment toujours disponibles, mais un vendeur vous demandera souvent en premier si vous voulez payer via WeChat (weixin 微信) ou Alipay (Zhifubao 支付宝). Pour pouvoir payer avec son téléphone, il est nécessaire de posséder un compte bancaire chinois ainsi qu’une carte de paiement (vous ne pouvez pas obtenir de carte de crédit). Mon conseil : n’ouvrez pas de compte en arrivant ! Lors de votre inscription à SJTU vous aurez la possibilité d’ouvrir un compte bancaire avec la Bank of China gratuitement. Ils le font pour tous les étudiants étrangers.

Santé
Avant de partir, penser à regarder les offres internationales de la mutuelle de vos parents, et celle de votre mutuelle étudiante. Essayez de prendre un contrat prenant en charge la plupart des frais de santé (médecin, dentiste, opticien, etc.) et surtout les frais hospitaliers. Il faut savoir qu’il n’y a pas de couverture sociale en Chine. Shanghai possède des hôpitaux internationaux de très grande qualité, mais les frais sont extrêmement élevés. Dans l’idéal, essayez d’obtenir un contrat avec avance des frais de santé, car si vous restez une semaine à l’hôpital vous êtes sur la paille…

Côté vaccin, je ne recommande vraiment que l’hépatite A et la fièvre typhoïde, commun à tous les voyages dans des pays non européens. Je recommande également de faire le vaccin contre la rage, car vous rencontrerez des animaux dans toutes les villes, et encore plus dans les campagnes.

Télécommunications
Cette partie peut se résumer à : installer WeChat ! Plus sérieusement, il faut savoir que la Chine fonctionne à l’opposé de la France : les appels et sms coutent cher, et les données mobiles ne coutent rien (certains forfaits proposent 1 Go pour 1 RMB).

Installer un VPN : il y a pleins de VPN disponibles, gratuits comme payants. La plupart des expatriés à Shanghai utilise un VPN payant (moins sujet à la coupure), à choisir principalement entre ASTRILL et ExpressVPN, qui sont les meilleurs en Chine.

Ma liste des applications à télécharger :

  • WeChat (微信) : à télécharger dès que vous avez votre confirmation d’échange, cette appli, équivalent de WhatsApp, incluse le système de paiement le plus utilisé du pays, des options de partage de photos, etc. Elle remplace les SMS, car ils coûtent très cher en Chine.
  • Baidu maps (百度地图): et sa version anglaise, indispensable pour se repérer dans ce gigantesque pays.
  • Alipay (支付宝): l’alternative de paiement à WeChat. Il est directement lié à votre compte bancaire chinois, contrairement à Wechat où vous devez transférer de l’argent sur votre solde Wechat.
  • Didi (滴滴出行): l’équivalent de Uber en Chine, tout aussi efficace et souvent moins cher que les taxis classiques, vous pouvez le lier à votre compte Wechat pour le paiement.
  • Ctrip (携程旅行网ou Trip.com en anglais) pour trouver et réserver des billets d’avion, bus ou train à des tarifs imbattables (pour la version chinoise)
  • Ofo/Mobike, etc. : les services de locations de vélo en libre-service se sont multipliés à Shanghai, on peut même louer des vélos électriques.
  • Métro de Shanghai (Ed. Wu Qiuping) : Avoir le plan du métro toujours sur soi, avec un outil de calcul d’itinéraire.
  • E-le.me (饿了么) : Commander à manger et se faire livrer à domicile

III – Bilan

Je suis plus que totalement satisfait de mon échange à Shanghai, ce fut une expérience tellement enrichissante à tous les points de vue que je ne peux que recommander à tout le monde de venir ici. Shanghai est vraiment la ville chinoise idéale pour venir en Chine sur une durée assez longue, car elle est très connecté à la culture occidentale, on rencontre énormément de gens et on ne sent pas du tout perdu par la différence culturelle chinoise. En tant qu’ingénieur la Chine représente clairement l’avenir, et j’ai pu constater que les opportunités sont vraiment intéressantes. Les chinois sont pour la plupart des personnes très sympathiques, curieuses et débordants d’énergie (un peu trop parfois).

D’un point de vue académique également, ce fut une année riche en découverte : nouveau système éducatif, nouvelle langue, nouvelle approche des matières. Ce ne fut pas sans mal, mais j’ai réussi à m’adapter à un vrai défi de suivre des cours dans une langue que je maitrise mal. Je tenais à remercier les profs et les assistants de mes différents cours pour leur aide précieuse.

Bon voyage ! 再见

Pierre LE SAOUT   (4 SGM, 2017-2018)  pierre.le-saout@insa-lyon.fr

Ecole de printemps NPU à Xi'an, 2018

"J’ai eu la chance de participer en avril 2018 à l’école de printemps organisé entre l’université NPU et le groupe INSA. Ce séjour s’est donc déroulé à Xian, où se trouve NPU. Ces dix jours ont vraiment été très enrichissants. Le voyage était composé, de manière équilibrée, de visites touristiques et de projets. Les projets sont par groupe de 12-13 étudiants (moitié INSA, moitié étudiants chinois) et permettent vraiment de travailler et d’échanger avec les locaux en plus petit comité. Les visites et la vie sur le campus, quant à elles, ont vraiment permis de découvrir et apprécier cette magnifique ville dont la fameuse armée en terre cuite de Xian, ainsi que la culture chinoise, la nourriture locale, leur mode de vie. C’était aussi l’occasion de rencontrer des étudiants des autres INSA, et surtout, j’ai énormément apprécié l’échange avec les étudiants locaux, tous super accueillants et disponibles, et partageant toujours avec plaisir leur savoir et leur culture. "

"Pour finir, ce séjour a été génial, un bon mélange entre des projets scientifiques et des découvertes culturelles, le tout toujours dans une très bonne ambiance. "

Hélène CHEN (3GM, 2017-2018)

 

Vidéo: Spring School INSA à NPU, XI'AN 2018

Comme vous l’avez vu dans cette vidéo, les projets que nous avons réalisés nous ont permis d’élargir notre culture, tout en ayant un contact particulier avec les étudiants chinois. Hormis cela, nous avons pu découvrir pleins d’autre merveilleuses choses :
La culture chinoise: A plusieurs occasions, nous avons pu en apprendre davantage sur la culture chinoise. Nous avons pu assister à une cérémonie du thé, vêtus de costumes traditionnels. Nous avons découvert une pratique artistique peu commune, la peinture intérieure. En effet, les artistes peignent les pièces de verre par l'intérieur à l’aide d’un pinceau courbé. Nous avons appris à fabriquer des Jiaozi, sorte de ravioli que l’on retrouve souvent chez eux.

La ville de Xi’an :Aussi bien dans le cadre de visites organisées que durant nos temps libre, nous avons pu découvrir la magnifique ville de Xi’an. Ses tours, ses murailles, son quartier musulman …
L’armée des soldats de terre-cuite: Nous avons eu l’occasion de découvrir ce monument légendaire qui est aujourd’hui l’un des symboles de la ville.
Visite du nouveau campus NPU: Lors de cette visite de ce magnifique campus entouré de montagnes, nous avons eu une démonstration d’arts martiaux ainsi qu’un petit temps d’initiation.
Visite du musée de Shaangxi: Nous avons eu la chance de visiter certains sites importants du point de vue culturel tels que le musée de l’histoire de Shaangxi, le palais et les jardins royaux, le temple de Confucius… Cela nous a permis de découvrir et de mieux comprendre l’histoire et la culture chinoise.

Sibylle LONGIN (3SGM, 2017-2018)

Experiencing China Tsinghua summer School 2017, Pékin

 

 

 

 
A gauche Adil CHOUKRI (3GEN) et à droite Antoine JUILLION (3GE), deux élèves de L’INSA étudiant le chinois ont eu la chance de participer au programme Experiencing China Tsinghua summer School à Pékin en 2017.

Experiencing China Tsinghua summer School est un programme de deux semaines proposées par l’université de Tsinghua. Rassemblant des étudiants des quatre coins du monde ce programme a pour but de découvrir la culture chinoise notamment son économie et son histoire afin de mieux comprendre le rôle de l’empire du milieu dans le monde actuel.

Les étudiants étaient répartis en 7 groupes pour réfléchir sur les enjeux fondamentaux que rencontre la Chine : économie, environnement, ville, éducation, femme, architecture and urbanisation. 

 Les projets de groupe étaient très intéressants car le but est de réfléchir sur un sujet actuel et critique, de discuter, de débattre. A la fin du programme nous devons réaliser un poster exposant nos réflexions et une présentation finale devant tous les participants. Pour cela des spécialistes nous ont dispensé quelques cours pour nous montrer les plus grands problèmes actuels et nous donner des notions techniques. Ensuite nous avons réalisé des visites de terrains très intéressantes. (En savoir plus...)

Antoine JUILLION (3GE, 2016-2017)

 

Retour d’expérience Université de JiaoTong, Shanghai, février à avril 2017

L’expérience à l’université de Jiaotong à Shanghai s’est déroulée dans le cadre de la filière Chine au sein du département TC. C’est une bonne occasion pour découvrir la culture chinoise pour ceux qui ne seraient pas familier avec celle-ci. En effet, durant ce programme, l’université propose aux étudiants des cours de chinois en parallèle aux cours techniques de TC.

En ce qui concerne le logement, nous avions été proposés des chambres hors du campus, à 15 min en vélo des salles de cours. Nous avions le choix entre des chambres à quatre, des chambres à deux ou encore des lofts. Ces derniers coutaient évidemment plus chers que les chambres à plusieurs, mais le confort est au rendez-vous.

En parallèle des cours, nous avions pu organiser plusieurs voyages : par exemple dans les villes avoisinantes de Shanghai, comme Suzhou et Hangzhou, ou encore des destinations plus exotiques telle que les montagnes de Huangshan. C’était des occasions pour découvrir la Chine sous tous ses aspects, ce pays entre la tradition et la modernité. C’était également une occasion pour découvrir un mode de vie très différent de celui que nous connaissons en France : ici, tout fonctionne via des applications comme Wechat (équivalent de WhatsApp mais avec des beaucoup plus d’extensions), Didi (équivalent de Uber), JD (équivalent d’Amazon), Eleme (équivalent d’Uber Eats) etc… Tandis que ces applications sont connues mais inutilisées par la plupart des personnes en France, elles sont omniprésentes dans la vie quotidienne des chinois. Tout se fait livrer jusqu’à notre porte, que ce soit des vêtements, des repas, ou encore des fruits ! De plus, quasiment toutes les transactions se font via WeChat pay ou Alipay, deux applications qui permettent de tout payer.

En conclusion, cette expérience en Chine est non seulement une opportunité pour découvrir de nouveaux endroits, mais c’est aussi une toute autre culture qu’on peut découvrir via les interactions humaines avec les locaux.

Camille LAM (5TC, 2016-2017)

 

Nanjing International Youth Exchange Program 2017

J’ai participé à la première édition du Nanjing International Youth Exchange Program (NIYEP) 2017. Ce séjour a donc eu lieu à Nanjing, chef-lieu de la province du Jiangsu en Chine, du 3 juillet au 16 juillet 2017. Ce programme est organisé par la ville de Nankin et des universités de là-bas.

Ces deux semaines ont vraiment été très intenses ! J’ai commencé à apprendre le chinois en 2009 mais je n’étais jamais allé en Chine. Lors de ce séjour j’ai vraiment pu apprécier la Chine, sa culture, sa nourriture, ses entreprises, ses entrepreneurs, son économie, son mode de vie, son Histoire et échanger avec des étudiants du monde entier. C’était une chance et une expérience assez unique sur tous les aspects, personnel, professionnel, culturel. Le vrai plus de ce genre de voyage est de pouvoir réellement connaître et parler avec des locaux.

Cet échange a donc renforcé mon envie de continuer à apprendre le chinois mais aussi de revenir pour continuer à découvrir cet immense pays ! (En savoir plus...)

Théodoric BOUCHEZ  (3SGM, 2016-2017)

 

Retour d’expérience Université de Tsinghua, Pékin, septembre 2015 à juin 2016

Grâce aux accords signés entre l’INSA et l’université de Tsinghua, j’ai pu effectuer un échange académique d’une durée d’un an dans ce prestigieux établissement basé dans la capitale chinoise. Ce fut bien évidemment une expérience enrichissante sur le plan académique du fait de la qualité d’éducation, mais ce fut surtout instructif d’un point de vue linguistique : être totalement immergée dans ce pays m’a permis de perfectionner mon niveau en chinois tant à l’oral qu’à l’écrit. D’autre part, les étudiants (en particulier, les « buddies ») et professeurs de cette université se montraient accueillants et jouaient un rôle important dans l’intégration des étudiants étrangers. Plusieurs associations sont accessibles pour les étudiants ne parlant pas le mandarin couramment, mais la majorité reste quand même plus accessible aux étudiants sachant le parler et/ou l’écrire. On peut toutefois bien s’amuser et se détendre dans les associations sportives qui organisent régulièrement des tournois inter-départements.

Autre que l’interaction avec les étudiants locaux, cette expérience m’a également permis d’échanger avec les étudiants venus des quatre coins du monde et de voir les différences de cultures existants. Par exemple, l’association ASIC de l’université de Tsinghua organise le « World Village » et à cette occasion, les étudiants de chaque pays tiennent un stand pour présenter la culture locale ainsi que les plats spéciaux.

Par ailleurs, une chose qui m’a énormément marqué était la qualité des cantines de l’université. Tout d’abord, il y en a plus d’une quinzaine réparties sur tout le campus. Il y en a pour tous les goûts : des raviolis pékinois aux hamburgers américains, en passant par les bibimpaps coréens, de quoi éveiller vos pailles gustatives ! Pour information, après avoir passé un an, je n’ai toujours pas eu la chance de tout goûter.

L’université offre en outre un environnement très plaisant puisque le campus a été nommé l’un des plus beaux au monde. En effet, le campus en lui-même est un point touristique et beaucoup de touristes y vont visiter durant les week-ends. Pour ma part, j’appréciais énormément les cafés sur le campus où je pouvais me détendre pendant une après-midi avec des amis.

Camille LAM (4TC, 2015-2016)

 

Ecole de printemps NPU à XI'AN 2016

En 2015, Northwestern Polytechnical University (NPU) à Xi’an a mis en place un programme court de deux semaines spécifiquement destiné aux étudiants de l’INSA. L’Ecole de printemps du NPU propose une découverte culturelle (conférences, visites…) et des projets scientifiques menés en groupes avec des étudiants chinois, notamment dans le domaine de l’industrie aérospatiale, pour laquelle Xi’an se classe au 2e rang national après Pékin. 40 étudiants du Groupe INSA participent chaque année à ce programme.

 

Petit guide de séjour à Shanghai

Yassir Osman, étudiant marocain, a réalisé une année d’échange en 2015/2016 en Chine à Shanghai JiaoTong University. Cette année correspondait à sa 4eme année d’études en Génie Electrique. Il nous raconte ses expériences de séjour à Shanghai, ...

  • Logement : A Shanghai il existe différents moyens de se loger :
    • Sur le campus (où j’ai vécu les 4 derniers mois) : Pour les étudiants en échange académique, la plupart des universités mettent à disposition des chambres universitaires dans des résidences réservées aux étudiants étrangers. 
      • Avantages :
        • Il est facile de rencontrer des étudiants internationaux et de tisser des liens très rapidement.  Une très bonne ambiance estudiantine.
        • Le prix : entre 600€ et 1600€ /semestre, il dépend du type de la chambre (en collocation/seul, avec/sans salle de bain, du standing…) et de l’emplacement du campus (un campus loin de la ville sera beaucoup moins cher) mais reste moins cher qu’un logement hors campus.
        • Pour l’exemple de Shanghai JiaoTong Université il n’y a pas de caution à payer.
      • Inconvénients :
        • Les campus peuvent être en banlieue loin de la ville (le campus de Minhang de Shanghai JiaoTong University est à 1h30 du centre).
        • Dans certains campus, un couvre-feu est imposé (plus d’entrée ou de sortie de 23h à 6h).
    • Hors campus (où j’ai vécu les 6 premiers mois): Pour les stagiaires ou les étudiants souhaitant vivre en dehors du campus, la solution la plus populaire est la collocation même s’il est possible de vivre seul. Dans les 2 cas, la plupart passent par une agence de location. Le prix dépend de l’emplacement du logement et du type, il tourne autour de 450-500€/mois/personne en collocation en centre-ville. Vivre seul étant plus cher. Il existe un site : www.smartshanghai.com que tous les étrangers utilisent et où les agences et particuliers publient leurs annonces.
      • Avantages :
        • Une collocation avec des internationaux peut être très intéressante. En effet, parler en anglais au quotidien, découvrir d’autres cultures,… est très enrichissant.
        • Plus d’opportunités de parler avec des locaux : les petites situations au quotidien comme faire ses courses au marchand de légumes du quartier, parler au plombier, à la femme de ménage…
        • Plus d’espace pour accueillir des amis/famille en visite.
      • Inconvénients :
        • Certaines agences ne sont pas très professionnelle et il faut faire attention à ne pas se faire arnaquer : exemple : à Shanghai, il fait très chaud en été et très froid en hiver, il faut donc bien faire attention à ce que l’appartement soit bien isolé et que les clim/chauffage fonctionnent correctement.
        • Il faut fournir une caution au début, celle-ci peut être d’un mois et demi (plus de 600€) et pour la récupérer il faut que vous trouviez un nouveau locataire reprenant votre chambre. A vous de bien choisir un appartement « revendable ».                   
  • Télécommunications : Il existe 2 grands opérateurs concurrents : China Unicom et China Mobile. N’achetez pas de cartes SIM à l’aéroport, vous n’aurez pas un grand choix et elles sont en général trop chères pour le service offert. Une fois en ville, il est préférable d’aller dans une grande agence pour que les employés soient en mesure de parler anglais. Ceci dit, la plupart des agences ne parle que très peu anglais. China Unicom peut être conseillable. Un forfait avec plus d’une heure de communication et plus d’1Go d’internet 3G devrait couter à peu près 15€/mois maximum. Un conseil : lors de l’attribution de votre numéro de téléphone sachez que les numéros comportant des 6 et 8 (chiffres porte-bonheurs) coutent plus cher que ceux comprenant des 4 (porte-malheurs en chine), non ce n’est pas une blague…
  • Vie quotidienne : Le rythme de vie à Shanghai n’est pas comparable à celui en France. Les habitants rentrent chez eux très tôt (le diner est à 18h) et le métro ferme à 22h30-23h (ouverture : 5-6h). Cependant, les taxis ne coute pas cher (une course normale : 4/5€). Il existe des épiceries ouvertes 24h/24 7jours/7 à tous les coins de rue et les restaurants classiques restent ouvertes tard. De plus, les restaurateurs « de rue » (barbecue, nouilles et riz aux légumes fris..) se positionnent stratégiquement devant bars et boites de nuit en plein milieu de la nuit.

A Shanghai on trouve toujours quelque chose à faire, et ce à n’importe quelle heure. Entre visites des lieux touristiques (Jardin Yu, la vue des gratte-ciels du Bund, les petites rues de Tianzifang, les galeries artistiques M50 et bien encore..), visites de musées, restaurant locaux ou internationaux originaux, sorties le soir (bars, boites de nuit, karaoké : activité nocturne préférée des chinois…), Shanghai doit être l’une des villes les plus divertissante au monde. Il est aussi possible de visiter en une journée les régions autour de Shanghai en métro ou en train.