Aller en Chine

Témoignages

Spring School INSA à NPU 2016

Retour d’expérience Université de Tsinghua, Pékin, septembre 2015 à juin 2016

Grâce aux accords signés entre l’INSA et l’université de Tsinghua, j’ai pu effectuer un échange académique d’une durée d’un an dans ce prestigieux établissement basé dans la capitale chinoise. Ce fut bien évidemment une expérience enrichissante sur le plan académique du fait de la qualité d’éducation, mais ce fut surtout instructif d’un point de vue linguistique : être totalement immergée dans ce pays m’a permis de perfectionner mon niveau en chinois tant à l’oral qu’à l’écrit. D’autre part, les étudiants (en particulier, les « buddies ») et professeurs de cette université se montraient accueillants et jouaient un rôle important dans l’intégration des étudiants étrangers. Plusieurs associations sont accessibles pour les étudiants ne parlant pas le mandarin couramment, mais la majorité reste quand même plus accessible aux étudiants sachant le parler et/ou l’écrire. On peut toutefois bien s’amuser et se détendre dans les associations sportives qui organisent régulièrement des tournois inter-départements.

Autre que l’interaction avec les étudiants locaux, cette expérience m’a également permis d’échanger avec les étudiants venus des quatre coins du monde et de voir les différences de cultures existants. Par exemple, l’association ASIC de l’université de Tsinghua organise le « World Village » et à cette occasion, les étudiants de chaque pays tiennent un stand pour présenter la culture locale ainsi que les plats spéciaux.

Par ailleurs, une chose qui m’a énormément marqué était la qualité des cantines de l’université. Tout d’abord, il y en a plus d’une quinzaine réparties sur tout le campus. Il y en a pour tous les goûts : des raviolis pékinois aux hamburgers américains, en passant par les bibimpaps coréens, de quoi éveiller vos pailles gustatives ! Pour information, après avoir passé un an, je n’ai toujours pas eu la chance de tout goûter.

L’université offre en outre un environnement très plaisant puisque le campus a été nommé l’un des plus beaux au monde. En effet, le campus en lui-même est un point touristique et beaucoup de touristes y vont visiter durant les week-ends. Pour ma part, j’appréciais énormément les cafés sur le campus où je pouvais me détendre pendant une après-midi avec des amis.

Camille LAM (4TC, 2015-2016)

Retour d’expérience Université de JiaoTong, Shanghai, février 2017 à avril 2017

L’expérience à l’université de Jiaotong à Shanghai s’est déroulée dans le cadre de la filière Chine au sein du département TC. C’est une bonne occasion pour découvrir la culture chinoise pour ceux qui ne seraient pas familier avec celle-ci. En effet, durant ce programme, l’université propose aux étudiants des cours de chinois en parallèle aux cours techniques de TC.

En ce qui concerne le logement, nous avions été proposés des chambres hors du campus, à 15 min en vélo des salles de cours. Nous avions le choix entre des chambres à quatre, des chambres à deux ou encore des lofts. Ces derniers coutaient évidemment plus chers que les chambres à plusieurs, mais le confort est au rendez-vous.

En parallèle des cours, nous avions pu organiser plusieurs voyages : par exemple dans les villes avoisinantes de Shanghai, comme Suzhou et Hangzhou, ou encore des destinations plus exotiques telle que les montagnes de Huangshan. C’était des occasions pour découvrir la Chine sous tous ses aspects, ce pays entre la tradition et la modernité. C’était également une occasion pour découvrir un mode de vie très différent de celui que nous connaissons en France : ici, tout fonctionne via des applications comme Wechat (équivalent de WhatsApp mais avec des beaucoup plus d’extensions), Didi (équivalent de Uber), JD (équivalent d’Amazon), Eleme (équivalent d’Uber Eats) etc… Tandis que ces applications sont connues mais inutilisées par la plupart des personnes en France, elles sont omniprésentes dans la vie quotidienne des chinois. Tout se fait livrer jusqu’à notre porte, que ce soit des vêtements, des repas, ou encore des fruits ! De plus, quasiment toutes les transactions se font via WeChat pay ou Alipay, deux applications qui permettent de tout payer.

En conclusion, cette expérience en Chine est non seulement une opportunité pour découvrir de nouveaux endroits, mais c’est aussi une toute autre culture qu’on peut découvrir via les interactions humaines avec les locaux.

Camille LAM (5TC, 2016-2017)